COIN CUISINE
Pour tous ceux qui adorent cuisiner en famille des recettes faciles et rapides. Coin Cuisine propose aussi des recettes pour tous

Recette Facile de la Pâte de coing

0 55
Spread the love
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

Recette Facile de la Pâte de coing

pate-a-coings-685x280

Armez-vous de patience, la pâte de coing se laisse désirer, madame doit sécher avant de se laisser déguster… Mais le résultat vaut bien l’attente !

Ingrédients :

  • Des coings
  • Du sucre (= poids de chair de coings)
  • Du temps… 🙂

Préparation et cuisson des coings

Commencez par essuyer vos coings avec un torchon de manière à leurs ôter leur duvet.

Lavez-les soigneusement puis coupez-les en morceaux (en 6 cubes par exemple) puis mettez-les dans leur poids en eau (1kg de coing = 1 litre d’eau) avec la peau et les pépins.

Faites les cuire à feu moyen et testez leur cuisson en les piquant avec un couteau : comme les patates, si le coings glisse sur la lame, le coing est cuit !

Mettez les morceaux de coing à égoutter dans une passoire pour récupérer un maximum d’eau.
Normalement on les laisse une nuit, mais en grande impatiente que je suis, je n’ai réussi à attendre qu’une heure… (je les est pressé pour les égoutter plus vite)

Filtrez l’eau de cuisson au chinois, et procédez à la réalisation de la gelée

Préparation et cuisson de la pâte de coing

Récupérez la chair de coing cuite, ôtez le cœur (partie dure et pépins) et passez-la au moulin à légumes/presse-purée afin d’obtenir une purée fine (la peau des coings ne passe pas dans le moulin à légumes, elle va se séparer du reste au fur et à mesure, vous pourrez la jeter).

Pesez la purée et rajoutez-lui son poids en sucre.

Mettez le tout sur le feu dans une marmite à confiture (ou une casserole c’est bien aussi) et remuez… Remuez… Remuez…

La pâte est cuite lorsque qu’elle commence à être un peu solide.
2 tests pour vérifier cela :

  1. Raclez la spatule au fond de la marmite, vous devez voir le fond avant que les deux côtés de pâte se rejoignent.
  2. Prenez un peu de pâte dans la spatule et faite la retomber dans la marmite : la pâte tombe en « boule » (elle n’est plus liquide, quoi !)

Séchage de la pâte de coing

Versez la pâte dans un récipient assez grand pour l’accueillir (une plaque à pâtisserie par exemple, ou un plat peu profond) recouvrez d’un linge propre et laissez-la sécher minimum 3 jours.
Ce temps se verra rallonger selon l’épaisseur de la pâte (donc la profondeur de votre plat), et la température ambiante. La pâte de coing à besoin d’une atmosphère sèche et aérée.

Vérifiez de temps en temps la solidification en la touchant, lorsque la pâte résiste à la pression de votre doigt et qu’elle ne colle plus : elle est prête !

Coupez-la en cubes (ou à l’emporte pièce) et roulez-la (ou pas) dans du sucre en poudre.

Conservation de la pâte de coing

Comme toute préparation composée d’au moins 50% de sucre, la pâte de coing se conserve très longtemps (le sucre étant un conservateur naturel).
Lorsque je l’ai découpé en cube je l’enveloppe dans du papier cuisson, comme un paquet cadeau, que je place au frais. Je garde ainsi ma pâte de coing quasi d’une année sur l’autre (quand j’en fais suffisamment et que mes petits gourmands ne se jettent pas dessus ;-)).

Rendez-vous sur Ô délices !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE
%d blogueurs aiment cette page :